Menu
Xenoblade Chronicles 2 : Torna - The Golden Country
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
eatmanga.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Switch / Xenoblade Chronicles 2 / Xenoblade Chronicles 2 : Torna - The Golden Country sur Switch /

Test Xenoblade Chronicles 2 : Torna - The Golden Country sur Switch du 21/09/2018

Test : Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante
Switch
Xenoblade Chronicles 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste eatmanga.com
21 septembre 2018 à 17:22:48
15/20

Lecteurs eatmanga.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Tous les prix
Prix Support
31.89€ Switch
40.80€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Remarquable de maîtrise sans être parfait, Xenoblade Chronicles 2 a considérablement marqué les joueurs grâce à sa structure narrative, ses combats épiques et son univers majestueux. Bien que très ambitieux pour les performances techniques de la Nintendo Switch, le titre de Monolith est parvenu à se frayer un chemin jusqu’au panthéon des meilleurs jeux de rôle de ces dernières années. Régulièrement mis à jour et optimisé, le jeu se pare aujourd’hui d’une extension censée éclaircir le passé trouble du monde d’Alrest, de son titan Torna et de certains personnages. Suffisant pour craquer une seconde fois ?

Pour un complément d’information, n’hésitez pas à relire le test de Xenoblade Chronicles 2 écrit par Anagund.

Pas besoin de l'original
Avant de commencer ce test, sachez que ce chapitre additionnel est un standalone, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de Xenoblade Chronicles 2 pour le parcourir. Vous pouvez, au choix, le télécharger (en achetant le pass d'extension du jeu de base) ou vous procurer la version boite qui contient l’extension ainsi que le pass d'extension.
Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante

Prenant les contours d’une préquelle, Torna - The Golden Country se déroule cinq siècles avant l’histoire originale et raconte les destins de Jin et de sa pilote Lora. Confrontés au redoutable Malhos, la jeune mercenaire et sa lame vont ainsi être liés à la chute de Torna. À travers ce flashback de grande envergure, les développeurs japonais relatent l’évolution du monde et les évènements qui ont conduit à l’édification du futur Alrest. Maintenant, et sans spoiler quoi que ce soit, il ne faut pas s’attendre à des révélations surprenantes. À l’image de son socle d’origine, Torna reste très sobre dans son approche et sa mise en scène et on regrette que le passé de certains protagonistes ne soit pas plus creusé. Cela n’empêche pas d’apprécier l’intrigue – d’autant que les héros sont vraiment classes et intéressants – mais on sent que les concepteurs ne sont pas allés au bout de leurs intentions et laissent, en suspens, plusieurs interrogations.

Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincanteXenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincanteXenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante

LES ARTS MARTIAUX


Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante
Le système de solidarité est un ajout intéressant.

En ce qui concerne sa structure, Torna – The Golden Country souffle le chaud et le froid. Si l’interface a été améliorée et se montre plus lisible et accessible, le périple souffre de zones moins vastes qu’escomptées et accumule les quêtes annexes sans grand intérêt. Le syndrome Fédex dans toute sa splendeur, ce qui laisse à penser qu’on aurait pu espérer mieux de ce côté-là. Mais en remaniant la formule, Monolith est allé à l’essentiel. Désormais, le joueur peut non seulement contrôler le pilote mais également les deux lames qui l’accompagnent. Il suffit d’attendre que la jauge soit pleine – celle-ci se remplissant à mesure que l'on frappe l'ennemi – pour, à tout moment, profiter des Arts (autrement dit les techniques de combat) de chaque personnage de soutien. Durant les phases d’exploration, on peut passer de l’un à l’autre via une simple pression sur une touche. Cette alternance confère beaucoup de dynamisme aux combats, d’autant que le reste du groupe est géré par l’IA. Les combinaisons et enchaînements ont été simplifiés pour un maximum d’efficacité puisqu’il suffit de cumuler trois Arts spéciaux pour déclencher un combo. Tout va plus vite et demeure moins rébarbatif, ce qui ne manquera de satisfaire les joueurs les moins patients ou les nouveaux arrivants. Bien évidemment, tous les aspects habituels de Xenoblade Chronicles 2 (le sociogramme, le système d'expérience, la gestion des pilotes et des lames...) ont été conservés et les développeurs ont intégré deux nouvelles fonctionnalités : les campements, qui permettent de se reposer, de créer des objets (ou bons petits plats) et de papoter ainsi que le menu de solidarité qui visualise les liens tissés avec les autochtones et donnent accès à de nouvelles missions ou encore objets. Pratique !

Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincanteXenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante

VERTES PRAIRIES

Pour cette nouvelle aventure, Nintendo et Monolith ont décidé de faire de nouveau confiance au character design Masatsugu Saito. Le joueur profite ainsi de vieilles connaissances (ici rajeunies) et de combattants totalement inédits, sans que les habitués ne soient dépaysés. De même, et bien qu’un nouveau moteur semble avoir été utilisé, le visuel de Torna se rapproche énormément de celui de Xenoblade Chronicles 2. Il est en revanche plus coloré et légèrement plus beau avec une végétation plus réaliste et détaillée. Du côté de la faune, le travail est encore une fois à saluer. Les différentes espèces évoluent de manière naturelle et se déplacent parfois en groupe pour prévenir du danger. Si vous attaquez et que vous ne couvrez pas vos arrières, vous pouvez rapidement vous faire encercler. Quoiqu’il en soit, c’est en se déplaçant dans ces gigantesques environnements que l’on prend conscience de la richesse du monde qui nous entoure. Il y a toujours de l’aliasing et une sensation de flou sur les décors lointains mais on oublie vite ces désagréments, d’autant que le jeu supporte le cycle jour/nuit et les changements météorologiques. Attention toutefois, c’est surtout vrai en mode TV. En portable, l’impression est nettement plus mitigée avec une profondeur de champ qui pixellise tout à quelques mètres et une résolution au ras des pâquerettes. Pour la musique, Torna s’en sort pas mal puisqu’on retrouve les talentueux collectif ACE et Yasunori Mitsuda à la composition. L’occasion de profiter de certains thèmes remixés, à l’esprit jazzy pas désagréable.

Xenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincanteXenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincanteXenoblade Chronicles 2 : Torna - Une extension convaincante

Tout comme Xenoblade Chronicles 2, l’extension Torna ne sort pas de son cadre et reste assez classique dans sa progression. Mais bien qu’il soit sans surprise, ce DLC d’une vingtaine d’heures (voire plus en prenant son temps) ravira toutes celles et ceux qui ont apprécié le troisième volet de la licence. Construit autour de bonnes idées, il n’échappe pas à la rallonge artificielle de la durée de vie et les combats sont sans doute un peu moins profonds (car moins de personnalisation ou de création) que dans l’original. Mais c'est un flashback qui vaut la peine d’être découvert.

Les notes
+Points positifs
  • Univers toujours accrocheur
  • Doublage japonais de qualité
  • Le système de camps
  • L'impression de puissance qui se dégage des combats
  • Plus lisible, plus accessible
-Points négatifs
  • Souffre techniquement en mode portable
  • Quêtes Fedex... qu'il faut se farcir pour progresser
  • Des zones vastes mais peu nombreuses
  • Moins de création, de personnalisation

Grâce à une optimisation du système de Xenoblade Chronicles 2, Torna se veut accessible et prenant. L’univers, toujours aussi accrocheur, est porté par des personnages intéressants mais on sent que le scénario et ses à-côtés sont prisonniers de la taille de l’extension. Bien que les environnements soient vastes, ils sont surtout remplis par des quêtes annexes basiques et auraient mérité plus de matière et de profondeur. Sans doute plus intimiste et centré autour du destin des héros du jeu, Torna pose la première pierre d’un background démentiel. Une pierre qu’il ne vous reste plus qu’à poncer.

Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste eatmanga.com
21 septembre 2018 à 17:22:48
15/20
Lecteurs eatmanga.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Mis à jour le 21/09/2018
Nintendo Switch RPG Nintendo
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
eatmanga.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce